Boostez votre système immunitaire et combattez les radicaux libres efficacement avec une supplémentation exceptionnelle !

woman jumping near white wall paint

Il est maintenant bien connu que la suplémentation peut influer sur notre système immunitaire et nous aider à protéger contre les radicaux libres. La suplémentation présente plusieurs avantages, mais il est important de comprendre comment elle fonctionne et quels sont les principaux nutriments impliqués pour en tirer le meilleur parti. Dans cet article, nous allons examiner de plus près ce que la recherche scientifique a démontré au sujet des avantages uniques de la suplémentation et discuter des propriétés régulatrices des enzymes qui ont été examinées chez les rats intoxiqués par l’alcool. Nous évaluerons également l’influence de la supplémentation sur les modifications lipidiques et son rôle dans le processus global du métabolisme.

Il est maintenant bien connu que la suplémentation peut influer sur notre système immunitaire et nous aider à protéger contre les radicaux libres. La suplémentation présente plusieurs avantages, mais il est important de comprendre comment elle fonctionne et quels sont les principaux nutriments impliqués pour en tirer le meilleur parti. Dans cet article, nous allons examiner de plus près ce que la recherche scientifique a démontré au sujet des avantages uniques de la suplémentation et discuter des propriétés régulatrices des enzymes qui ont été examinées chez les rats intoxiqués par l’alcool. Nous évaluerons également l’influence de la supplémentation sur les modifications lipidiques et son rôle dans le processus global du métabolisme.

A lire aussi : Comment dessiner votre silhouette avec une gaine sous robe ?

Suplémentation et système central : influence de la carnitine sur le métabolisme

La suplémentation est une pratique à la mode pour améliorer un grand nombre de fonctions corporelles, dont le métabolisme énergétique et la santé cognitive. La carnitine est un acide aminé qui joue un rôle crucial dans le transport des longues chaînes d’acides gras à travers les membranes cellulaires cytoplasmiques.

Elle est indispensable au traitement des lipides par l’organisme et est essentielle au bon fonctionnement du système nerveux central.

Lire également : Les défis de l'accessibilité dans le marché de l'immobilier

En effet, elle joue un rôle fondamental dans l’oxygénation et le transport des acides gras vers les mitochondries, où ils sont utilisés comme source d’énergie. De plus, la suplémentation en carnitine peut améliorer les performances cognitives chez l’homme.

En particulier, il a été remarquablement trouvé que lorsque la supplémentation en carnitine était considérée comme une thérapie adjuvante aux activités quotidiennes de la vie, cela pouvait entraîner une nette amélioration cognitive des personnes âgées atteintes de déclin mental. Les chercheurs ont également constaté que les suppléments en carnitine peuvent avoir un effet protecteur contre divers troubles neurologiques, y compris Alzheimer et Parkinson.

a) Rôle de la carnitine dans le métabolisme énergétique

La carnitine est impliquée dans différents processus biochimiques qui alimentent le cycle Krebs ou «cycle de l’acide citrique», c’est-à-dire le principal moteur du métabolisme énergétique qui produit de l’ATP (adénosine triphosphate). Cette molécule chimique est responsable de la production d’une forme utilisable d’énergie issue des glucides et des lipides, tels que les triglycérides.

Sans ce processus, notre corps ne serait pas capable d’utiliser ces nutriments nutritifs efficacement.

b) Relation entre la carnitine et le système nerveux central

La carnitine estindispensable pour maintenir le bon fonctionnement du système nerveux central. Elle agit en transportant les acides gras à longue chaîne vers les mitochondries afin qu’ils puissent être transformés en ATP (adénosine triphosphate), une forme utilisable d’énergie par les cellules nerveuses.

Divers autres composés neuroactifs dépendent également de la présence adéquate de carnitine pour leur fonctionnalité, et des études ont montré que la supplémentation en carnitine peut donc accroître la formation de nouvelles cellules neuronales.

Des recherches antérieures suggèrent également qu’une consommation adéquate de carnitine est susceptible d’améliorer la prise rapide et correcte de décisions.

Capacité antioxydante : protection contre le stress oxydatif induit par l’éthanol

Les radicaux libres sont des molécules chimiques instables qui sont produites naturellement par l’organisme, mais aussi apportés à l’extérieur par l’environnement. Ils sont produits par le processus même du métabolisme, mais ils peuvent aussi être affectés par divers facteurs externes tels que les rayons UV, la pollution, la tabagie et les toxines alimentaires.

Des niveaux excessifs de radicaux libres endommagent nos cellules en causant des modifications lipidiques et en entraînant un vieillissement accéléré.

Le corps est capable d’inactiver les radicaux libres grâce à un système antioxydant naturel formé par une gamme de composés antioxydants qui interceptent les atomes oxygénés instables avant qu’ils ne puissent causer des dommages cellulaires. Cescomposés antioxydants agissent comme des pièges pour les atomes oxygénés et forment des composés inoffensifs avec eux avant qu’ils n’atteignent nos cellules.

a) Effets du stress oxydatif sur les tissus : le rôle des radicaux libres

Les effets toxicologiques liés au stress oxydatif sont multiples et variés. Le stress oxydatif peut nuire aux cellules en modifiant certains acides nucléiques (ADN/ARN), en altérant la perméabilité membranaire ou encore en induisant des modifications importantes du profil lipidique du sang et des tissus.

En outre, le stress oxydatif endommage également certaines protéines structurelles, ce qui perturbe le bon fonctionnement des organes internes.

b) La formation des antioxydants endogènes : GSH et GSSG

Le corps humain synthétise naturellement un grand nombre d’antioxydants endogènes, notamment la glutathion ou «GSH» et sa forme oxydée métaboliquement active «GSSG». La GSH est une molécule composée de trois acides aminés (cystéine, glycine et glutamine) qui joue un rôle essentiel dans le maintien du bon fonctionnement des systèmes antioxydants et réduit l’inflammation.

Elle est également responsable de la détoxification des substances toxiques telles que les métaux lourds et divers polluants.

c) Amélioration de la capacité antioxydante par la suplémentation en enzymes (SOD, GPx)

La supplémentation en antioxydants peut renforcer le système antioxydant endogène en fournissant aux cellules les matières premières dont elles ont besoin pour synthétiser leurs propres antioxydants.